Nagasaki

Agnès Hostache

Édition Le Lézard Noir, août 2019, 200 pages, 22€

Shimura-san vit seul dans une maison silencieuse qui fait face aux chantiers navals de Nagasaki. Cet homme ordinaire rejoint chaque matin la station météorologique de la ville en maudissant le chant des cigales, déjeune seul et rentre tôt dans une retraite qui n’a pas d’odeur, sauf celle de l’ordre et de la mesure. Depuis quelque temps déjà, il répertorie scrupuleusement les niveaux et les quantités de nourriture stockée dans chaque placard de sa cuisine. Car dans ce monde contre lequel l’imprévu ne pouvait rien, un bouleversement s’est produit.

L’histoire délicate et touchante d’Éric Faye, publiée aux Éditions Stock et chez J’ai lu, dialogue avec les peintures feutrées et sensibles d’Agnès Hostache pour un roman graphique tout en subtilité.

Extrait

 

 

Ressources

Sur l'oeuvre

À lire

Nagasaki, chronique de Cléophée, Comixtrip.fr, 30 septembre 2019

«Nagasaki», fantôme d’intérieur, Marius Chapuis,Libération, 5 septembre 2019

Avec “Nagasaki” Agnès Hostache reprend avec brio un fait divers japonais, Vincent Brunner, Les Inrockuptibles, 16 août 2019

Sur l'autrice

À consulter

le site de l'autrice

le instagram de l'autrice