"Madeleine Collins" : Virginie Efira tout en trouble

En salles à partir du 22 décembre et rencontres avec le réalisateur en janvier

"Madeleine Collins", troisième long métrage d'Antoine Barraud, sort en salle le 22 décembre, avec une Virginie Efira majestueuse dans ce personnage de femme vacillant au bord de la folie. 

Antoine Barraud, déjà réalisateur des Gouffres et du Dos rouge, aime les ambiances mystérieuses. Cette fois, il plonge avec son personnage principal tiraillé en deux vies, dans un thriller sur l'identité, le mensonge et le passé. Virginie Efira y tient le personnage principal, tout en fêlure et en fuite. Elle y est quasiment de tous les plans, magistrale.  

Le réalisateur viendra à la rencontre des spectateurs dans 3 salles de la région, dans le cadre d'un partenariat avec l'Association des cinémas du Centre et Paname distribution : 

  • Mardi 18 janvier au cinéma Eden Palace d'Argenton sur Creuse
  • Mercredi 19 janvier aux Elysées d'Issoudun
  • Jeudi 20 janvier au cinéma Le Balzac de Château-Renault

Judith mène une double vie entre la Suisse et la France. D'un côté Abdel, avec qui elle élève une petite fille, de l'autre Melvil, avec qui elle a deux garçons plus âgés. Peu à peu, cet équilibre fragile fait de mensonges, de secrets et d'allers-retours se fissure dangereusement. Prise au piège, Judith choisit la fuite en avant, l'escalade vertigineuse.

Ce film, produit par les Films du Bélier et distribué par Paname distribution, a été soutenu à l'écriture par Ciclic et la Région Centre-Val de Loire en partenariat avec le CNC