Ciclic Centre-Val de Loire soutient le cinéma du réel et le "Cinéma du Réel" le lui rend bien

du 11 au 20 mars

Le Festival du Cinéma du Réel, qui aura lieu à Paris du 11 au 20 mars 2022 a dévoilé l'intégralité de sa sélection. 

Parmi les 20 films en compétition française, les séances spéciales et les sessions de pitchs, Ciclic Centre-Val de Loire est fière de la présence de films soutenus par ses dispositifs, marqueur indéniable de la volonté de l'agence culturelle de la Région Centre-Val de Loire d'accompagner le cinéma documentaire de création et des films exigeants. 

En compétition française 


Le film La Lumière des rêves de Marie-Pierre Brêtas est produit par la société de production basée à Maintenon (28) SaNoSi Productions

Michel Jouvet, neurobiologiste découvreur du sommeil paradoxal, résumait la fonction des rêves par « Je suis rêvé, donc je suis ». Après avoir travaillé avec ma caméra à ses côtés sur ses recherches et surtout sur ses propres récits et dessins de rêves, sa mort me laisse seule face à un matériel intime et onirique qui couvre la majeure partie de son existence. Ces traces disparates me font approcher au plus près l’homme qu’il a été. Entre apparitions, métamorphoses et disparitions, elles me permettent de composer au-delà de la mort et du temps un étrange portrait de Michel Jouvet, celui dessiné par les rêves.

C'est un portait du scientifique en creux que dresse la réalisatrice à travers une expérimentation au plus près des rêves et dessins laissés par Michel Jouvet, et donc au plus près de ses études. 

C'est une autre expérimentation que nous propose Erik Bullot, autour du langage entre humains et oiseaux, dans son film La Langue des oiseaux, produit par Baldenders Films et tourné en Sologne. 

Le chant des oiseaux obéit-il à une fonction esthétique ? Peut-on parler aux oiseaux ? Imiter, transcrire leurs chants sur une portée musicale, enregistrer l’ambiance des sous-bois, parler et chanter oiseau sont autant de tentatives de traduire leurs messages et d’imaginer, au-delà, les termes d’une communication possible ou imaginaire entre les espèces. Ces questions sont vibrantes aujourd’hui à l’aune des découvertes sur l’intelligence animale et du renouveau éthique de notre regard porté sur les oiseaux, mais aussi face au rythme inquiétant de leur disparition dans le monde.

Dans la sélection Front(s) Populaire(s) 

Le film Les Voies jaunes de Sylvestre Meinzer, également produit par SaNoSi Productions, part à la rencontre d'hommes et femmes, vêtus d'un gilet jaune, qui ont voulu protester et prendre la parole. 

Dans une traversée en diagonale de la France, bordée par deux grands ports ouverts sur le monde, et en passant par la Normandie, la région Centre, l’Auvergne et la Provence, le film cherche à sortir de l’ombre ces lieux et ces voix qui nous racontent un soulèvement unique dans l’histoire. Au plus près de cette mobilisation extraordinaire, et dans les lieux les plus ordinaires où le trouble est apparu, la caméra agit comme une caisse de résonance.

Dans la sélection Paris-Doc - Works in progress

Le projet d'Agnès Perrais, Ciompi, produit par la société tourangelle L'Image d'après revient sur une révolte ouvrière qui a eu lieu à Florence en 1378. 

À la fin du Moyen Âge, à Florence en Italie, une révolte des plus pauvres travailleurs, les Ciompi, bouleverse la ville et parvient à renverser le gouvernement. À Florence, je filme sur leurs traces, pour faire surgir les fantômes de cette révolte oubliée dans les images d’aujourd’hui. Dans les banlieues industrielles, j’en découvre les échos au présent.  À Paris, je dialogue avec le chercheur militant qui a remis en lumière cette révolte. Nous questionnons ensemble l’enjeu politique de l’écriture de l’Histoire dans la construction d’une mémoire collective féconde.

Le film De part et d'autre de Matthieu Chatellier, produit par Novanima Productions et soutenu par la chaîne locale Bip TV basée à Issoudun, fait le portrait du couple d'artistes de la Châtre, Cécile Reims et Fred Deux. 

« De part et d’autre » est le récit des deux extrémités du voyage d'un couple : l'un, mouvementé et vital, est une rencontre en même temps qu'une naissance à la vie artistique, l'autre, cruel et tendre, est un adieu silencieux de l'un à l'autre et à la création.

  • La Lumière des rêves de Marie-Pierre Brêtas (prod. SaNoSi productions) - 82 min - Lyon Capitale TV - Film soutenu à l'aide à l'écriture et à l'aide au développement documentaire. La société de production SaNoSi Productions bénéficie aussi du soutien au Programme d'Entreprise.  Projection le 15 mars à 20h. 
  • La Langue des oiseaux d'Erik Bullot (prod. Baldenders Films) - 54 min - Bip TV - Film soutenu dans le cadre du Contrat d'Objectifs et de Moyens. 
  • Les Voies jaunes de Sylvestre Meinzer (prod. SaNoSi Productions) - 115 minutes - La société de production SaNoSi Productions bénéficie du soutien au Programme d'Entreprise.  Projection le 17 mars à 20h. 
  • Ciompi d'Agnès Perrais (prod. L'Image d'après) - 60 minutes - Tenk - Film soutenu à l'aide à la production documentaire.  
  • De part et d'autre de Matthieu Chatellier (prod. Novanima Productions) - 70 min - Bip TV - Film soutenu à l'aide à la production documentaire.