Patrimoine et diffusion

Reprise d'archives : favoriser la circulation des films amateurs en région

"Reprise d’archives" permet aux associations et aux bibliothèques de la région Centre-Val de Loire d’organiser et d’animer, de manière autonome, des programmes de films amateurs anciens élaborés par Ciclic.

Depuis sa création en 2006, Ciclic collecte, conserve, sauvegarde, numérise et valorise des milliers de films tournés par des cinéastes amateurs en région Centre-Val de Loire. Dans le cadre de sa mission de valorisation des fonds cinématographiques régionaux, l'agence a élaboré de nombreux programmes, année après année, en lien avec son territoire.

C'est en 2013 que Ciclic a proposé aux associations et aux bibliothèques de la région Centre-Val de Loire, un premier catalogue des programmes préalablement élaborés et disponibles pour des reprises. Ces programmes sont divisés en trois catégories : des programmes monographiques (autour d'un cinéaste amateur comme Jean Rousselot, cinéaste amateur dans le sud Touraine ou Bernard Vattan, cinéaste amateur dans le Sancerrois), des programmes thématiques ("La vigne et le vin en région - Centre Val de Loire, par exemple) et des programmes territoriaux (qui traitent de la mémoire filmée d'une commune, d'un canton). Ce document présente également les films produits par le pôle patrimoine ou ses partenaires à partir des films amateurs anciens du fonds (documentaires, témoignages).

Pour chaque programme, Ciclic met à disposition des notes d'accompagnement, des documents et articles de presse de l'époque pour présenter les différents films. Les programmes et les films sont disponibles en DVD. Les programmes durent généralement entre 60 et 75 minutes.

Projection de films d'archives de Ciclic à Saint-Aignan

La cinévalise Ciclic : un autre instrument pour la circulation des films amateurs auprès des bibliothèques 

La cinévalise, appareil nomade inventé par le chef-opérateur Gérard Sergent, permet de montrer des films dans une valise ! Il fallait y penser : un vidéoprojecteur et une enceinte sont dissimulés dans une valise "vintage". Grâce à ce dispositif, les images sont ensuite projetées à l'intérieur du couvercle transformé en petit écran. Pas besoin de déployer une importante logistique, un branchement électrique suffit pour faire fonctionner la ciné-valise.

Elle peut ainsi trouver sa place dans une petite ou une grande bibliothèque, dans une école, dans un café, dans le hall d'accueil d'une mairie... Tout est possible !

Depuis 2014, dans le cadre du partenariat "La Mémoire des images d’Eure-et-Loir", la cinévalise sert chaque année d'outil de diffusion pour les bibliothèques euréliennes. Tous les ans en fin d'année, Ciclic propose une journée de coordination, de sensibilisation et de formation auprès des bibliothécaires et médiathécaires à la Bibliothèque départementale d'Eure-et-Loir à Mainvilliers. Fonctionnement détaillé de la cinévalise, réflexion collective autour du type d'actions à organiser dans ou hors-les-murs de la bibliothèque, présentation des programmes de diffusion (77 programmes en DVD accompagnés au besoin de fiches pédagogiques), tels sont les points abordés afin que les établissement puissent faire de la cinévalise un outil unique et complémentaire de valorisation des images amateurs dans leurs bibliothèques/médiathèques.