La baie des cendres

Stéphane Bouquet, Morgan Reitz

Éditions Warm, 2017, 66 pages, 13€

Il y a bien des façons de vivre avec des photographies. On peut les regarder avec précision [...] Mais on peut aussi vouloir plus: non pas simplement regarder mais habiter dans les photos, les considérer comme un nouveau logis auquel il faut s’habituer. Les photos nous sont alors de nouveaux paysages, comme une terre où l’on vient de débarquer sans rien savoir, devant tout réapprendre des règles. Chaque photo nous propose d’être un pionnier.

Le Elle qui se promène dans ce texte est un Elle égarée. On ne sait pas très bien qui elle est. Elle non plus. Elle doit en apprendre plus sur elle-même. Elle est celle qui cherche le bon paysage et saute de photo à habiter en photo à habiter en espérant dénicher assez d’indices pour trouver la consolation à la fin. C’est-à-dire la bonne photo, la photo parfaite – celle qui suffit comme ça. Elle fait des phrases non pour construire mais pour se perdre - en sachant que se perdre est la meilleure méthode pour avoir une chance de se retrouver.

Extrait

Si seulement on pouvait m’indiquer la direction pense-t-elle alors qu’elle s’est égarée dans une ville sans signe distinctif. Nous sommes sur un pont au-dessus de l’eau et le ciel est aussi orange qu’un jus multifruits bio vitaminé et sûrement pour l’occasion enrichi en mangues ou bien sinon la publicité ment. Ce qu’elle voit d’ici, étonnant mais c’est directement le passé ou presque directement le passé. Le problème est qu’elle est fatiguée et qu’il est tellement difficile de tout faire tenir ensemble. Cela danse selon un certain rythme c’est certain mais est-ce le même ? Les arbres plient un peu dans le vent et des nuages défilent et tout ceci serait demeuré inaperçu dans d’autres circonstances. 

Ressources

Sur le livre

À lire

Extrait à télécharger

"Bonnes Feuilles. Écriture et photographie. La baie des cendres de Stéphane Bouquet aux éditions Warm", Georges Guillain, Les Découvreurs, 9 novembre 2017.

"(Note de lecture) Stéphane Bouquet et Morgan Reitz, "La Baie des cendres", par Antoine Bertot, Poézibao, 4 décembre 2017

Stéphane Bouquet et Morgan Reitz : le dur désir de durer, par Thomas Anquetin, Diacritik, 26 juin 2018

À écouter

Stéphane Bouquet-La Baie des cendres (lecture)

Sur les auteurs

À lire

"Poé/tri 4 – La poésie =. Entretien avec Stéphane Bouquet", Franck Smith, nonfiction.fr, juin 2013

"Stéphane Bouquet : « Peut-être que la poésie est capable d’activer dans la langue ce que la vie aurait manqué dans le monde »", entretien avec Johan Faerber, Diacritik, novembre 2016

À voir

"Tour d'horizon de la poésie américaine" par Stéphane Bouquet lors du Festival Écrivains en bord de mer 2013