Carnet de bord de l'appel à projets de court métrage #5

Les 20 et 21 avril derniers s’achevait la première édition de l’appel à projets de court métrage. Retour sur quatre mois d’accompagnement.

En début d'année, six auteurs franchissaient les portes de Ciclic avec pour ambition la réalisation de leur court métrage. Scénario écrit ou simple promesse, à leur arrivée tous aspiraient à une chose : écrire un film qui leur ressemble. Quatre mois d’écriture et de réécriture plus tard, c’est désormais mission accomplie ! Les scénarios ont pris corps, les personnalités se sont densifiées. C’est donc avec conviction que les porteurs de projets s’apprêtent aujourd’hui à frapper aux portes des sociétés de production.

Tout au long des sessions, mais également lors des inter-séances, les aspirants cinéastes ont affiné les identités de leur projet et défini des trajectoires d’écriture grâce au regard expert de leur intervenant principal, Just Philippot. Entre retours techniques et dramaturgiques, il a su guider, avec générosité mais aussi exigence, chaque participant vers la version la plus aboutie de son scénario. Choisir des directions, comprendre que le scénario est une écriture à part et s’interroger sur les auteurs qu’ils sont : autant d'étapes nécessaires à l’évolution de leur court métrage, pour les scénaristes.

Au cours de ce dernier atelier, le groupe a rencontré la scénariste et réalisatrice Marie Belhomme (son dernier long métrage Les chaises musicale, est sorti en salle en 2015). Elle a su apporter un regard neuf, préciser les dernières orientations d’écriture, et aborder la mise en page du scénario lors d’entretiens individuels. Un temps d’échange avec Benjamin Lanlard, directeur de production, a également été organisé. Ce moment, perçu comme une opportunité de se confronter à l’aspect technique et économique d’un film, a sensibilisé les auteurs à la présentation de leur projet en situation professionnelle.

Plus qu’un accompagnement professionnel, une histoire de groupe

Des personnes, des rencontres, des échanges... c’est aussi ça l’appel à projet de court métrage : une véritable histoire de groupe et une belle aventure humaine. Au fil des semaines, une solide cohésion s’est installée entre les auteurs. Fort de cette énergie commune, ils ont su grandir ensemble et s’enrichir mutuellement dans l’avancement de leur projet. 

Le soutien continue

Les sessions d’ateliers s’arrêtent, mais pas l’accompagnement. Ciclic joue maintenant le rôle de médiateur. Fort de son expertise et dans une logique de personnalisation, l’agence s’attèlera à faciliter la mise en relation entre les auteurs et les professionnels du secteur. 

C’est donc avec fierté et émotion que se clôture cette première édition. Retour sur les auteurs, leur parcours et leur film.

 

Un auteur, un projet