La création réside à Issoudun !

Ciclic Centre-Val de Loire crée une résidence de création à Issoudun, pour les films utilisant des images d'archives amateurs de la collection Ciclic Centre-Val de Loire.

Plutôt qu'une simple subvention, et afin de mieux accompagner les besoins des réalisateurs et des producteurs, il est proposé aux porteurs de projets audiovisuels en phase de développement, de venir travailler dans les locaux de Ciclic Patrimoine à Issoudun pendant plusieurs semaines. 

Ces projets sélectionnés lors des commissions organisées dans le cadre du fonds de soutien, peuvent ainsi bénéficier à la fois d'un accueil en résidence, et de la mise à disposition du fonds de la Collection Ciclic - Centre-Val de Loire du pôle patrimoine de l'agence, à Issoudun.

La consultation et la recherche sont alors plus efficaces, le rapport aux images plus sensitif. Accompagné au quotidien dans ses recherches par les équipes de Ciclic Patrimoine, le réalisateur a ainsi accès à tous les fonds rapidement et peut ensuite visionner les images en haute définition directement, sélectionner les premières archives qui feront partie de son film, et  effectuer des premiers tests sur un banc de montage. 

Afin également de favoriser les démarches de production des projets soutenus, en développement, Ciclic Centre-Val de Loire s'est également associée, dans l'organisation de cette résidence, Bip TV, télédiffuseur régional, faisant partie du COM TV de la Région Centre-Val de Loire. En tant que partenaire de la résidence, Bip TV suit ainsi de près le projet développé et prend en charge l'hébergement des réalisateurs à Issoudun.

En contrepartie de cet accueil, le réalisateur s'engage à présenter son travail en cours à l'occasion de différents événements que l'agence Ciclic Centre-Val de Loire peut organsier : Master Class, interventions auprès des publics scolaires, ou dans le cadre d'ateliers de jeunes réalisateurs... 

Au-delà de la mise en valeur des archives de la Collection Ciclic Centre - Val de Loire et de la naissance d'un projet ambitieux, cette résidence a en effet aussi cette vocation de partage, de transmission et de réflexion autour de la création. 

Ciclic Centre - Val de Loire veut pérenniser cette proposition de résidence de création. Si les recherches effectuées pendant la résidence confirment une utilisation importante d'images issues des fonds, les frais techniques et les droits d'archives sont ensuite cédés par Ciclic Centre - Val de Loire à la société de production qui porte le projet. 

Il importe en effet à l'agence que les images d'hier, qui constituent le fonds de la Collection Ciclic Centre - Val de Loire, nourrissent la création audiovisuelle et cinématographique d'aujourd'hui. 

La première résidence a été proposée pour cette fin d'année 2019 à Robin Hunzinger et la société de production Ana Films, pour le projet documentaire Ultraviolette.