J'ai perdu mon corps

de Jérémy Clapin

2019 – France – Animation – 1h21

Film au choix - 3e trimestre

 

Le film sera précédé du court-métrage 13 figures de Sarah Beauchesne au 71, rue Blanche de Véronique Aubouy et Christophe Boutin 

1993 – France – Documentaire – 4min

 

J'ai perdu mon corps est édité en DVD par Sony Pictures.

 

PRÉPARER LA SÉANCE

 


LES OUTILS LYCÉENS ET APPRENTIS AU CINÉMA

 

 

AUTRES RESSOURCES

 

Autour du film :

À voir :
  • Semaine de la critique à Cannes : Interview Jérémy Clapin, 2019.
  • France 24 : "J’ai perdu mon corps", un sublime mélodrame animé (interview de J. Clapin), 2019. 
  • France Culture : Clapin et Laurant, l’animation à corps perdu (interview de J. Clapin et de G. Laurant), 2019. 
À lire :
  • France Inter : "J’ai perdu mon corps", le réalisateur Jérémy Clapin commente la scène de l’interphone, 2019.
  • La Croix : Dans "J’ai perdu mon corps", Jérémy Clapin n’a pas perdu l’audace de ses courts métrages, 2019.
  • Roman ayant inspiré le film : Happy Hand, Guillaume Laurant, collection Cadre rouge, Seuil, 2006.

 

Autour de la main :

À voir :

  • Court métrage : Bande annonce Le Sens du toucher, Jean-Charles Mbotti Malolo, 2014.

  • Film d'animation : Bande annonce La Jeune fille sans mains, Sébastien Laudenbach, 2016.

Une main amputée s’enfuit du frigidaire de l’hôpital où elle se trouve, à la recherche de son « propriétaire ». Elle se remémore les expériences tactiles qu’elle a connues depuis sa jeunesse, jusqu’à l’accident.

Adaptation d’un roman de Guillaume Laurant, et premier long métrage de son réalisateur Jérémy Clapin, J’ai perdu mon corps est l’un des plus beaux exemples de la bonne santé actuelle du cinéma d’animation français. Le pitch est fascinant, et nous plonge dans un dédale d’émotions et sensations fortes, mêlant rires et frissons. Un film inclassable et pop, qui fourmille de trouvailles visuelles formidables et entraînantes. César (mérités !) du Meilleur film d’animation et de la Meilleure musique de film.