Bang bang !

Gros plan sur le court métrage Bigshot de Maurice Huvelin, ou l'art du minimalisme qui fait beaucoup d'effet !

Bigshot est un court métrage d’animation en cinémascope, teinté d’humour noir, qui met en scène de petits personnages stupides qui usent et abusent d’armes mais dont la violence va se retourner contre eux.

"J’aime l’écriture de comédie, les histoires idiotes, et le format cinémascope. En grec « idiot » signife « simple, singulier, particulier ». J’ai donc décidé de réaliser un concept d’animation idiot et humoristique, avec de minuscules personnages agissant, avec impertinence, dans un seul plan séquence, le long d’un unique paysage de grand-ensemble : une simple ligne d’horizon entre un ciel bleu et un sol hivernal tout blanc ! Et dans ce décor radical et minimaliste, j’aime dénoncer les choses qui m’agacent sur terre, comme la violence bête et méchante." Maurice Huvelin (site internet)

En 2012, le court métrage Bigshot a été sélectionné dans des dizaines de festivals à travers le monde et a reçu de nombreuses récompenses. Fort de ce succès, Maurice Huvelin a pu développer son projet de série avec la société Girelle Production à Orléans. Celle-ci décline le même concept en plusieurs thématiques : Bighorror, Bigpeplum ou encore Bigromance. Hommage décalé au cinéma, les épisodes utilisent les clichés du septième art comme un langage commun : on reconnaît immédiatement les références et on s'amuse de leur détournement.

Attention les yeux, vous ne verrez jamais ailleurs le Père Noël être traité de cette manière-là !