Publié le 09/06/2020

Sélections cannoises pour films et auteurs soutenus par Ciclic Centre-Val de Loire

Un film, une société de production soutenus par Ciclic Centre-Val de Loire et un auteur régional dans les sélections "Cannes 2020" et "Semaine de la critique 2020"

Alors que le contexte sanitaire n'a pas permis la tenue du Festival de Cannes ni des sélections parallèles en parallèle, les équipes de sélection ont poursuivi leurs visionnages et ont abouti à une sélection pour un accompagnement d'oeuvres dans d'autres manifestations et dans leurs perspectives de sortie en salles. Le Festival propose ainsi un label "Cannes 2020" avec 56 films répartis dans plusieurs catégories, dont "Les Fidèles", "Les Nouveaux venus", "Les Premiers films"... Cette distinction permettra une mise en avant des films, lors du prochain Marché du film de Cannes qui se déroulera en ligne, lors d'autres festivals associés et lors des sorties des films en salles. 

La prestigieuse Semaine de la Critique a aussi initié un programme "Hors Les Murs" pour soutenir activement 5 longs métrages et 10 courts métrages avec le label « Semaine de la Critique 2020 ». Le premier long métrage de Naël Marandin, La Terre des hommes, fait partie des rares sélectionnés. Produit par Digilence films, ce film soutenu à l'écriture par Ciclic Centre-Val de Loire réunit les jeunes comédiens, Diane Rouxel (Les Garçons sauvages, Volontaire) et Finnegan Oldfield (Nocturama, Marvin ou la Belle éducation), ainsi qu'Olivier Gourmet et Jalil Lespert. 

Synopsis : Constance est fille d’agriculteur. Avec son fiancé, elle veut reprendre l’exploitation de son père et la sauver de la faillite. Pour cela, il leur faut s’agrandir, investir et s’imposer face aux grands exploitants qui se partagent les terres et le pouvoir. Battante, Constance obtient le soutien de l’un d’eux. Influent et charismatique, il tient leur avenir entre ses mains. Mais quand il impose son désir au milieu des négociations, Constance doit faire face à cette nouvelle violence.


Le premier long métrage de Just Philippot, La Nuée, fait aussi partie de cette sélection "Semaine de la critique 2020". Auteur et réalisateur tourangeau, Just Philippot a précédemment été soutenu par Ciclic Centre-Val de Loire pour deux de ces courts métrages, un documentaire intime et poignant, Gildas a quelque chose à vous dire, et une fiction fantastique et anxiogène, Acide. Ce court, né lors de la première résidence So Film de genre, a été tourné en région Centre-Val de Loire et a remporté un grand succès dans de nombreux festivals. C'est d'ailleurs cette expérience qui a donné le début du scénario de La Nuée, dans la veine fantastique où anticipation rime avec environnement. Just Philippot a d'ailleurs rencontré son producteur, Capricci films, à l'occasion de la résidence So Film et de la production d'Acide

Synopsis : Pour sauver sa ferme de la faillite, une mère de famille célibataire se lance dans un élevage de sauterelles comestibles risqué et développe avec elles un étrange lien obsessionnelElle doit faire face à l’hostilité des paysans de la région et de ses enfants qui ne la reconnaissent plus. 


Ciclic Centre-Val de Loire félicite les réalisateurs, leurs producteurs et leurs équipes pour ces belles distinctions.