Publié le 11/05/2020

Partages #8 | la lettre culturelle hebdo de Ciclic Centre-Val de Loire

DÉCONFINÉS ! Oui, mais comme l'offre culturelle n'est pas encore revenue au top de sa forme, nous partageons encore un peu. L'art et les artistes sont à l'honneur : peintres et dessinateurs, auteurs et musiciens - parfois malgré eux - viendront vous chatouiller les neurones et apporter un peu de grâce à votre semaine ! 

Avec "Partages", Ciclic Centre-Val de Loire veille à ce que vous receviez vos apports culturels hebdomadaires, nécessaires pour rester en bonne forme puisque nos opérations habituelles sur le territoire (mille lectures d'hiver, Cinémobile...) sont suspendues.

Voilà pour vous  :

  • un film d'animation pour les grands : Pourquoi devriez-vous lire Virginia Woolf ? La très belle réponse animée de la réalisatrice Sarah Saïdan.

  • À l'écoute :  Comment aller vers des institutions inter-espèces ? l'écrivain Camille de Toledo prolonge les auditions du Parlement de Loire par cette 1e discussion avec un dramaturge, des juristes et un architecte.
  • Salvador Dali réalise un monotype sur plexiglass qui figurera dans l'oeuvre collective "L'Apocalypse de Saint-Jean" de l'éditeur d'art Joseph Foret.
  • Degas et moi : en s’entourant de Michael Lonsdale et Bastien Vivès, Arnaud des Pallières consacre un court métrage à Edgar Degas qui mêle danse et dessin et lève le voile sur la part d’ombre de l’artiste.

  • Un film pour les petits : Oktapodi, pour échapper aux griffes d'un commis cuisinier, deux poulpes se lancent dans une burlesque course-poursuite. 

  • Lisboa Orchestra : au fil des rythmes urbains de la journée, une musique originale et hypnotique se compose à partir d’échantillons sonores et visuels recueillis dans la capitale portugaise.

Ailleurs :

  • Entracte des cinémasChaque jour jusqu'à la réouverture des cinémas, L'Agence du court métrage et la Fédération Nationale des Cinémas Français proposent un court métrage !

Bonus : 

  • Hidden Easter Eggs : messages dissimulés, références à la pop culture ou encore anecdotes pertinentes, le cinéma regorge d'Easter Eggs. Un compte Twitter recense les détails cachés les + dingues.