Publié le 07/07/2020

Partages #16 | la lettre culturelle hebdo de Ciclic Centre-Val de Loire

Cette semaine, partons à l'aventure vers les grands espaces, à la conquête de l'Ouest ou au cœur d'un mini-western spaghetti par exemple. On rendra ainsi hommage au grand Ennio Morricone qui a tant marqué le cinéma. Ailleurs, de la Californie des années 60 à l'actuelle Brazzaville, on s'associera à la lutte contre le racisme et la reconnaissance des droits des personnes, quelle que soit leur couleur de peau.

Avec "Partages", Ciclic Centre-Val de Loire veille à ce que vous receviez vos apports culturels hebdomadaires, nécessaires pour rester en bonne forme.

Voilà pour vous  :

        • Something to rememberDeux pigeons visitent un zoo sans animaux, un escargot mesure sa tension artérielle chez le médecin...Dans le laboratoire du Cern quelque chose a terriblement mal tourné...
        • Ophelia, d'Annarita Zambrano : La forêt, les dunes, l’océan. Thomas et Simon, douze et neuf ans, pédalent vite. Ils savent qu’elle vient bronzer ici tous les jours, sur la plage. Loin de tout le monde. 
        • Arno Bertina en lecture : L'âge de la première passeL'auteur cher à Ciclic lit son dernier livre sur les filles des rues qu'il a rencontrées à Pointe-Noire et Brazzaville, dont il a voulu décrire la force et les blessures.
        • La Conquête de l'Ouest, de la Beauce au Manitoba : En 1976, un agriculteur beauceron s'expatrie, à la recherche de nouvelles terres. Le groupe Cocktail Pueblo signe la BO du film.
        • The DevilJean-Gabriel Périot livre un habile montage d’images d’archives des années 60 sur les Black Panthers. Il illustre leur lutte contre le racisme, pour la justice et l’égalité des droits, mais aussi le radicalisme adopté par certains.
        • De l'animation pour les petits : Dans ce western spaghetti miniature, vivent deux frères hors-la-loi : Rob et Ron. Rob prévoit leur plus gros casse à ce jour.
    • HOMMAGE

Hommage à l'immense compositeur Ennio Morricone qui vient de nous quitter. Il aura composé la bande sonore de plus de 500 longs-métrages.

  • BONUS

Les Rendez-vous lumineux : une véritable déclaration d'amour aux salles de cinéma indépendantes par Antonin Peretjatko.