Publié le 27/08/2021

Les films à voir cet été en salles : "Onoda", "De bas étage", "La Terre des hommes"

En salles, actuellement

Ciclic Centre-Val de Loire vous conseille de voir en salles 3 films sortis au cours de l'été : La Terre des hommes de Naël Marandin (en salles à partir du 25 août), De bas étage de Yassine Qnia (en salles depuis le 4 août), Onoda, 10000 nuits dans la jungle d'Arthur Harari (en salles depuis le 21 juillet). Le réalisateur Naël Marandin sera présent pour 3 séances rencontres en région. 

Cet été, pas moins de 3 films soutenus par Ciclic - Région Centre-Val de Loire seront les écrans. Ces films révèlent de jeunes réalisateurs, avec deux premiers longs métrages et un deuxième, tous repérés dans des festivals prestigieux, tels que le dernier Festival de Cannes. 

  • La Terre des hommes de Naël Marandin (sortie nationale 25 août 2021 - 1h36)

Après Petit paysan et Au nom de la terre, un nouveau film poignant et juste consacré à l'agriculture, avec un portrait au féminin avec la jeune comédienne Diane Rouxel. Sélection Festival de Cannes - Semaine de la critique 2020.

Constance est fille d'agriculteur. Avec son fiancé, elle veut reprendre l'exploitation de son père et la sauver de la faillite. Pour cela, il faut s'agrandir, investir et s'imposer face aux grands exploitants qui se partagent la terre et le pouvoir. Battante, Constance obtient le soutien de l'un d'eux. Influent et charismatique, il tient leur avenir entre ses mains. Mais quand il impose son désir au milieu des négociations, Constance doit faire face à cette nouvelle violence.

Ce premier long métrage produit par Diligence films et distribué par Ad vitam a été soutenu à l'écriture par Ciclic Centre-Val de Loire.

Le réalisateur Naël Marandin sera présent le jeudi 9 septembre au cinéma Les Enfants du Paradis de Chartres, le vendredi 10 septembre aux Vox de Château-Renard et le samedi 11 septembre à l'Espace Jean-Hugues Anglade de Langeais. Une tournée organisée par l'Association des cinémas du Centre avec le soutien d'Ad Vitam dans le cadre de "Fêter la réouverture des salles" en région Centre-Val de Loire. 

  • Onoda, 10 000 nuits dans la jungle d'Arthar Harari (sortie nationale 21 juillet 2021, 2h47)

Un film de guerre ambitieux, brillant et profond, inspirée d'une histoire vraie. Sélection officielle Festival de Cannes - Un certain regard. 

Fin 1944. Le Japon est en train de perdre la guerre. Sur ordre du mystérieux Major Taniguchi, le jeune Hiroo Onoda est envoyé sur une île des Philippines juste avant le débarquement américain. La poignée de soldats qu'il entraîne dans la jungle découvre bientôt la doctrine inconnue qui va les lier à cet homme : la Guerre Secrète. Pour l'Empire, la guerre est sur le point de finir. Pour Onoda, elle s'achèvera 10 000 nuits plus tard.

"Après avoir revisité brillamment le film noir avec Diamant noir, Arthur Harari prend des chemins de traverse pour s'attaquer au film de guerre. Ou plutôt au fantôme du film de guerre. Et le résultat est somptueux." Séverine Danflous, Transfuge

"Un projet hors norme. L'un des trésors du Festival de Cannes 2021." Adrien Gombeaud, Les Echos

Le film est notamment programmé au cinéma Studio République du Blanc, à l'Apollo de Châteauroux du 18 au 24 août, bientôt à la Maison de la culture de Bourges. 

Ce deuxième long métrage du réalisateur de Diamant noir, produit par Bathysphère productions, coproduit avec le Japon, le Cambodge, la Belgique, l'Allemagne et l'Italie et distribué par Le Pacte, a été soutenu à l'écriture par Ciclic Centre-Val de Loire. 

  • De bas étage de Yassine Qnia (sortie nationale 4 août 2021 - 1h27)

Premier film du jeune réalisateur Yassine Qnia, repéré par ses courts métrages (Fais croquer, Molii...) noir, intense et sensible, porté par son comédien principal, Soufiane Gherrab. Sélection Festival de Cannes - Quinzaine des réalisateur

Mehdi, la trentaine, est un perceur de coffres de petite envergure. Avec ses complices, il tente de s’en sortir mais leurs cambriolages en zone industrielle ne payent plus comme avant et les quelques alternatives professionnelles qui s’offrent à lui ne le séduisent pas. En pleine remise en question, il tente de reconquérir Sarah, mère de son fils d’un an qu’il adore.

"Le réalisateur Yassine Qnia signe là un premier film sombre, mais juste et très bien écrit." Catherine Balle, Le Parisien

Le film est notamment visible au cinéma Les Carmes d'Orléans du 18 au 24 août. 

Ce premier long métrage, produit par Why Not production et distribué par le Pacte, a été soutenu à l'écriture par Ciclic Centre-Val de Loire.  


Depuis le 9 août 2021, pour venir voir les films en salles, vous devez présenter un pass sanitaire valide. Renseignez-vous auprès des cinémas.