Publié le 27/08/2020

Lecture-rencontre avec Marie-Hélène Lafon, écrivain

À l’été 2019, Ciclic Centre-Val de Loire organisait une série de rencontres publiques avec Marie-Hélène Lafon, écrivain associé à la 13e édition de mille lectures d’hiver. Ces rendez-vous furent l’occasion de découvrir l'univers littéraire de l'auteur, ses livres et ses lectures.

Ciclic Centre-Val de Loire propose de (re)découvrir les moments phares de la soirée qui s’est déroulée le 25 juin 2019 à la salle polyvalente Ronsard de Saint Etienne de Chigny (37).
Marie-Hélène Lafon évoque les auteurs qu’elle aime et admire, parle des livres qu'elle écrit. Elle lit des passages de plusieurs de ses textes : Album et Le pays d’en haut. Les comédiens-lecteurs Leïla Lemaire et Boris Alestchenkoff lisent des extraits de Histoires, Joseph, Les derniers indiens et Nos vies.

Parmi les auteurs du « panthéon littéraire » de Marie-Hélène Lafon

Marie-Hélène Lafon évoque Julien Gracq « votre Grand des bords de Loire » et ses Carnets du grand chemin, Alexandre Vialatte et ses Chroniques de la Montagne, Céline et Voyage au bout de la nuit, Flaubert et cet éblouissement pour Un cœur simple. Ceux qui l’ont acculée à l’écriture ont pour noms Pierre Michon, avec La Grande Beune et Vies minuscules, Richard Millet avec La Gloire des Pythre, et Pierre Bergounioux, « ils sont mon triangle des Bermudes, les aventuriers du verbe et de la langue ». Marie-Hélène Lafon cite également Bouvard et Pécuchet, Madame Bovary et illustre son attachement à ses "pères" : « je dis volontiers de Gustave Flaubert qu’il est le patron des morts et de Pierre Michon qu’il est le boss des vivants ».

BIOGRAPHIE

Marie-Hélène Lafon est née en 1962 dans une famille de paysans du Cantal. Professeure agrégée de grammaire, elle vit et travaille à Paris. Elle est l’auteur d'une quinzaine de livres, romans et nouvelles, essentiellement publiés chez Buchet Chastel.
Récompensée à de nombreuses reprises, elle a notamment reçu le Renaudot des lycéens pour Le Soir du chien en 2001, le prix Page des libraires pour L'Annonce en 2009, le Globe de cristal, le prix du Style et le prix Arverne pour Les Pays en 2013.
En 2016, le prix Goncourt de la nouvelle lui est attribué pour Histoires. Ce recueil rassemble en un seul volume la quasi-totalité de ses nouvelles.

BIBLIOGRAPHIE SELECTIVE

Le Soir du chien (Buchet Chastel, 2001)
Sur la photo (Buchet Chastel, 2003)
Mo (Buchet Chastel, 2005)
Les derniers Indiens (Buchet Chastel, 2008)
L’Annonce (Buchet Chastel, 2009)
Les Pays (Buchet Chastel, 2012)
Joseph (Buchet-Chastel, 2014)
Histoires (Buchet-Chastel, 2016)
La demie de six heures (La Guépine, 2017)
Nos vies (Buchet-Chastel, 2017)
Flaubert (Buchet-Chastel, 2018)
Le pays d'en haut (Arthaud, 2019)
Histoire du fils (Buchet-Chastel, 2020)