Publié le 03/02/2021

En 2020, une journée de formation qui se réinvente

Maintenir un moment d'échanges et de pratique artistique : avec le confinement de l'automne dernier, Ciclic a du repenser sa journée de formation destinée aux enseignantes et enseignants inscrits au dispositif Lycéens, apprentis, livres et auteurs d'aujourd'hui.

Contrainte de se dérouler à distance, cette journée de formation a dès lors été recentrée sur une table ronde en compagnie des auteurs bandes dessinées du dispositif et les ateliers de pratique prévus l'après-midi.

Échanges vivants même en 2D

Ainsi, Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg, auteurs de Enferme-moi si tu peux, et Victor Lejeune, auteur de Premiers pas, ont pu échanger à propos de leur album respectif ou encore discuter de leur rapport au dessin et leur manière de travailler au cours d'un échange animé par Xavier Orain, enseignant missionné par l'académie Orléans-Tours auprès de la Maison de la BD. 

Une captation de ces échanges a été réalisée, que vous pouvez retrouver en vidéo sur cette page. 

Écrire , dessiner, découper : de la pratique artistique à distance !

L'après-midi, les participantes et participants ont été répartis en trois ateliers qui, grâce à l'inventivité des intervenants, ont permis à chacune et chacun de s'initier à la bande dessinée avec Victor Lejeune, à l'écriture poétique avec Virginie Gautier, ou à la création d'un livre avec l'association les Mille Univers.

Pour s'affranchir le plus possible des contraintes liées à cette formation à distance, des consignes avaient été données au préalable aux stagiaires, notamment pour l'atelier d'écriture poétique animé par Virginie Gautier. Du matériel avait même pu être acheminé au domicile des enseignants afin que l'expérience de l'atelier, même à la maison, soit la plus optimale possible, et la plus proche de ce qu'elle aurait été en présentiel. L'association les Mille Univers avait ainsi adressé aux enseignants concernés par leur atelier, un kit complet de fabrication d'un livre. De son côté, Victor Lejeune avait lui adressé des planches vierges, ainsi que des feuilles de personnages que les enseignants ont pu découper et mettre en page en fonction des consignes de l'auteur (voir ci-contre).  

Et de l'avis de l'ensemble des personnes présentes ce jour-là : "mission accomplie" !