Publié le 24/09/2020

Donner sa chance à tous : deux jeunes auteurs régionaux font l'actualité de la rentrée !

A l'occasion de son premier cours à l'IDHEC (ancêtre de la FEMIS), Jean Epstein définissait le cinéma de la manière suivante : "Le cinématographe n’est pas aujourd’hui ce qu’il était hier ni ce qu’il sera demain; il n’est pas mais il devient sans cesse, il diffère continuellement de lui-même." Convaincue que le cinéma est en perpétuelle évolution, et que son avenir dépend de la jeunesse, la Région Centre-Val de Loire a fait le choix depuis plus de 25 ans, avec Ciclic Centre-Val de Loire, de faire du soutien à l'émergence l'une des clés de voûte de sa politique régionale en faveur du cinéma et de l'audiovisuel.

En cette rentrée 2020, ce sont donc deux auteurs/réalisateurs de la région accompagnés par l'agence, qui font l'actualité, offrant de beaux jours à l'avenir du cinéma français : Just Philippot, avec son premier long métrage La Nuée, produit par Capricci et Nixon Singa, qui débute son parcours à la Résidence de la Fémis. Retour sur le parcours de ces deux talents régionaux : 

> Just Philippot

En Centre-Val de Loire, Just Philippot est d'abord connu comme la révélation de l'édition 2016 de la résidence SoFilm : ce dispositif de résidence d'auteur, soutenu par Ciclic Centre-Val de Loire, en partenariat avec Canal +, visant à promouvoir l'écriture de court métrages de genre. C'est en effet, grâce à cette résidence, que Just écrira, puis réalisera Acide, ce court métrage dystopique, qui marquera l'édition 2018 du festival de Clermont-Ferrand et sera présélectionné aux César 2019, dans la catégorie meilleur court métrage.

Pourtant, avant Acide, Just s'était déjà illustré dans la réalisation de courts métrages de genres très différents les uns des autres. En 2015, il réalise un drame familial, Ses souffles, l'histoire d'une petite fille et sa mère. Ce dernier était également pré-nommé pour le César du meilleur court-métrage en 2016. La même année, il réalise Gildas à quelque chose à vous dire, inspiré de son frère poly-handicapé. 

Sur cette lancée, il débute le travail d'écriture de son premier long métrage Vivants !, en étroite collaboration avec Camille Chandelier productrice de la société nantaise La Petite Prod. Ce film est soutenu à l'écriture par Ciclic Centre-Val de Loire en 2018.

C'est également à l'issue de la résidence SoFilm, qu'il fait la connaissance de la société de production Capricci, qui lui propose de réaliser son premier long métrage : La Nuée. Et c'est un succès ! Présenté au festival du film francophone d'Angoulême en août 2020, La Nuée est plébiscitée par la critique : Ecran total indiquant que ce film "renouvelle le film de genre français".

Enfin, parfaitement en accord avec le principe de réciprocité institué par Ciclic Centre-Val de Loire, Just Philippot a animé entre 2017 et 2019 le dispositif d'accompagnement proposé par Ciclic Centre-Val de Loire, en faveur de l'émergence de jeunes auteurs régionaux : l'appel à projets court métrages. Il a ainsi accompagné seize auteurs régionaux dans l'écriture de leur premier court métrage. Il aura notamment accompagné Nixon Singa, dans l'écriture d'Afrodance.

> Nixon Singa

Nixon Singa est non seulement un jeune auteur talentueux, mais également le bénéficiaire de la politique publique régionale d'accompagnement des émergents portée par la Région Centre-Val de Loire et mise en oeuvre Ciclic Centre-Val de Loire depuis 2017. Après avoir participé aux Ateliers Ciclic et avoir été accompagné dans le cadre de l'appel à projets courts métrages de l'agence, Nixon Singa a ainsi présenté en septembre 2019, aux Talents en cours du Jamel Comedy Club, son premier court métrage : Afro Dance

Le court métrage "Afro dance" pitché au Jamel Comedy Club : organisées chaque mois en partenariat avec le CNC et avec le soutien du CGET, de la Région Ile-de-France, de la Mairie de Paris, de France télévisions et de la SACD, les rencontres Talents en court au Comedy Club visent à aider le développement des projets de court métrage des talents émergents pour qui l’accès au milieu professionnel est difficile, faute de formation et d’expérience significatives.  

Parallèlement, en novembre 2019, Nixon voyait son projet de web-série OBS diffusée au cinéma Pathé d'Orléans : créée et co-réalisée par Nixon Singa et Ludovic Lama, ce projet a été entièrement tourné en format vertical dans la perspective d'une diffusion sur les réseaux sociaux et d'un visionnage sur les téléphones portables. Séduit par l'originalité de cette proposition, la direction du cinéma Pathé d'Orléans a offert une carte blanche à ce jeune réalisateur inventif pour qu'il fasse découvrir cette oeuvre singulière au grand public.

Aujourd'hui, ce jeune auteur régional autodidacte confirme l'étendue de son talent en faisant sa rentrée à la Fémis, dans le cadre du programme de la Résidence. Formation courte sans exigence de diplôme, d'une durée de 11 mois à temps plein, la Résidence permet d'ouvrir chaque année la Fémis à des jeunes passionnés de cinéma ayant déjà développé des qualités artistiques certaines. Nul doute que Nixon verra son talent renforcé par cette formation, et qu'il en ressortira avec de nombreux nouveaux projets en tête !